Lexique

Pour vous familiariser avec le jargon du yogi, voici quelques définitions, explications, qui vous apporteront, je l’espère, un petit éclairage pour vous initier ou simplement découvrir le sens des mots que vous entendez pendant vos séances 😉 il y en aurait tellement à écrire que je vous expose ici les principaux :

Yoga

 

Vient du sanskit YUJ qui signifie l’état d’union. Le Yoga trouve son origine à plus de 3 000 ans avant notre ère. C’est entre le IIe et Ve siècle av. J.-C. que la philosophie du yoga fait son apparition dans les « Upanishads » : textes philosophiques qui fondent les bases théoriques de la religion hindoue. Dans un sens large le yoga exprime l’effort, le mode d’emploi, la technique.
Aujourd’hui, le yoga nous enseigne l’union de l’âme, du corps, de l’esprit et du divin. Une communion qui invite à l’éveil de la conscience et permet de nous libérer de nos blocages émotionnels ou physiques.

Hatha

« hatha » signifie l’union du soleil Ha et de la lune Tha et du soleil. Le « Hatha yoga » vise donc à unir ces deux énergies pour trouver l’équilibre et l’harmonie dans les dualités qui nous composent (soleil/lune , chaud/froid, masculin/féminin etc …)
Dans le hatha yoga l’attention est porté d’abord au corps physique, véhicule de notre esprit, et le contrôle de la respiration. Puis on pratique les kriyas ( purifications du corps), asanas (postures), Mudras (geste des mains), Bandhas (contractions des verrous énergétiques), Pranayamas (techniques de respiration ou contrôle de l’Energie vitale ) et Dhyana ( la méditation).

Namasté

On entend souvent les enseignants prononcer cette salutation qui signifie « je m’incline devant votre forme ». Marque de respect, d’inclinaison, de salut comme une formule de politesse qui remplacerait le bonjour/merci/au revoir dans nos pays occidentaux ! il est un signe de reconnaissance d’une âme envers une autre.
Namaste s’accompagne de trois gestes des mains :
• Mains jointes au-dessus de la tête en signe de salut au Divin
• Mains jointes devant le visage pour saluer nos guides spirituels
• Mains jointes devant le chakra du cœur, pour saluer votre professeur de yoga et se remercier soi-même.

Aum ou Om

Cette syllabe sanskrite est chantée lors de la récitation des mantras, ou seul en début ou fin de séance. « Ommm » est un mantra puissant, le son « primordial » dont la vibration aurait permis de structurer l’univers. Il est le son universel et primaire qui permet l’unicité de notre être avec l’univers.
Chaque lettre de « aum » est un symbole :
– « A » signifie le commencement, la naissance, il représente le dieu créateur Brahma
– « U » est la vie, la continuation, il représente le dieu Vishnu ;
– « M » pour la fin de toute chose, la mort, la destruction, représentée par Shiva.

Shanti

« Shanti » signifie la paix. Utilisé en mantra « Om shanti shanti shanti » invite à trouver la paix intérieur.
Le chant du mantra Shanti apaise et soulager le stress, aide à éveiller ses sens, invite à la relaxation et permet de se concentrer.

Asana

Il signifie « la posture ». Dans la pratique du yoga, les asanas contribuent à développer le « prâna » soit l’énergie vitale. Les asanas entretiennent le corps physique et équilibrent les énergies.
Toutes les postures ont un petit nom qui se termine par asana. Par exemple « Tadasana » la posture de la montagne, « Utkatasana » la posture de la chaise, « Hanumanasana » la posture d’Hanuman le dieu singe, Adho Mukha svanasana, le chien tête en bas, « Anjaneyasana » le croissant de lune, etc…

Sūrya namaskāra

Désigne « La salutation au Soleil », un enchainement d’asanas (de postures), pratiqué dans le Haṭha Yoga. Il s’agit d’une salutation dans laquelle le pratiquant s’incline face au soleil levant. 

Savasana

Savasana est la posture finale que le yogi savoure en fin de séance. La posture allongée sur le dos au sol invite au relâchement profond du corps et du mental. « Savasana » se traduit par la « posture du cadavre ». En effet le corps et l’esprit n’ont plus aucun effort à fournir, dans une relaxation absolue, les muscles à l’arrêt, le système nerveux se relâche et les énergies circulent librement. 

Prânayama

« Prânayama » vient de « Prâna » l’énergie vitale et « Yama » la maîtrise de celle-ci, ce qui donne « le contrôle du souffle ».

Les pranayamas sont donc les pratiques respiratoires qui permettent de contrôler, faire circuler et animer le Prâna dans notre être.

La maîtrise du souffle accompagne les asanas et permet de calmer son esprit tourmenté, dynamiser son corps ou le détendre, ou bien se libérer de blocages.

« Prana » évoque le souffle vital, il est partout et source de tout, il est le principe de vie, cette force infinie et omniprésente qui nous entoure dans l’univers. 

Mantras

Les mantras sont ces sons, syllabe ou paroles sacrées chantés en début de séance pour unifier le professeur et les élèves, pour méditer. Leurs vibrations et leurs sens nous conduisent à la réalisation de Soi. 

Le mantra a pour objet de canaliser le mental avec son flot de pensées. Par la vibration du son et sa résonance, le mantra peut produire des effets sur le yogi et son environnement. Il peut servir à des fins de guérison, de protection, de célébration d’une divinité,…

Le plus connu de tous est le mantra appelé Aum ou Om, un des mantras « Bija » ou mantra « graine ».

Depuis l’Inde, ils se sont répandus avec le bouddhisme, au Tibet, en Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient. De nos jours ils sont utilisés en Occident à des fins spirituelles ou méditatives.

Mudra

Signifie « signe ». Les Mudras s’effectuent avec les mains que l’on positionne de manière bien spécifique.

Cette technique de positionnement des mains en joignant les doigts agit sur la circulation de l’énergie. Chaque doigt est relié aux différents éléments (terre, eau, feu, air, éther), aux chakras ainsi qu’à nos 5 sens. Ils permettent de trouver l’équilibre de l’être et de l’harmoniser avec l’univers.

Le mudra le plus utilisé : les mains jointes devant l’espace du cœur (pour le « Namasté »). Il s’appelle  « Anjali mudra » ou les mains en « Namaskarasane ». Il est le geste de salut, lie le spirituel et le matériel, l’énergie solaire et lunaire, le yin et le yang. 

Le 2nd mudra le plus répandu : le « chin mudra » dans la fameuse posture de méditation en tailleur ! le pouce et l’index sont joints, les 3 autres sont étirés. Il est le mudra de la connaissance.

Le pouce (le feu) représente l’Âme Universelle (Brahman) et l’index (l’air) représente l’Âme Individuelle (Atman), le cercle permet de faire circuler l’énergie à l’intérieur, sans sortir à l’extérieur.

La paume tournée vers le Ciel signifie l’appel à la compréhension de l’Univers, il est appelé Gyan ou Jnana Mudra. La paume tournée vers la Terre est l’appel à la compréhension du Soi, il devient Chin Mudra.

Chakras 

Les 7 chakras sont les centres d’énergie vitale, situés le long de la colonne vertébrale, chacun représente un niveau de conscience. Les 7 chakras sont reliés aux 7 couleurs de l’arc-en-ciel et vibrent aux 7 notes de musique. Ils font le lien entre la Terre et le Ciel, de bas en haut.

Les chakras sont représentés par des roues d’énergie ou spirales, par des fleurs de lotus qui s’ouvrent et se ferment au fil de la respiration.

Le 1er Muladhara est situé à la pointe du coccyx (élément TERRE) ;  le 2nd Svadhisthana au niveau des organes génitaux (élément EAU) ; le 3eme Manipura légèrement au-dessus du nombril, le « plexus » solaire (élément FEU) ; le 4eme Anahata au niveau du cœur (élément AIR), le 5eme Visuddha situé au niveau de la gorge (élément ETHER), 6eme Ajna (ou le 3eme œil) situé entre les sourcil et enfin le 7eme Sahasrara la couronne du crâne.

Bandha

Signfie « verrou », et dans la pratique du yoga il s’agit de contracter une partie du corps bien définie. Vous pourrez donc entendre en cours de yoga : « Engagez Mula Bandha », soit : contractez le périnée.

En contractant vos bandhas pendant les asanas et à l’aide de pranayama, vous aidez à conserver, activer et faire circuler votre Prâna (énergie vitale). 

Les 3 principaux bandhas :

        Mula-Bandha : contraction du périnée, ou se trouve le premier chakra ;

        Uddiyana-Bandha : contraction de l’abdomen, correspondant au 2e et 3e chakras ;

        Jalandara-Bandha: contraction du cou et de la gorge, là où se situe notre 5e chakra

Sankalpa

Le Sankalpa est le pouvoir de l’intention. Il s’agit d’une phrase positive que l’on souhaite voir s’incarner dans notre vie et que l’on formule en début de séance de yoga avec sincérité et simplicité. 

Par exemple, vous formulez « j’ai confiance en moi », « j’ai la force et le courage », et cela permettra à la graine semée de germer et se manifester dans votre vie. 

Brahma

En sanskrit « Brahma » est : la divine essence du monde. Dans la mythologie hindoue, c’est le créateur de toute chose. Il est le premier dieu, qui créa Shiva et Vishnu. Ensemble, ils forment la Trimurti (trinité ou cycle de l’univers). Brahma dans le yoga est l’énergie créatrice.

Shiva 

Shiva est l’une des divinités hindoues la plus connue et représentée. Shiva est le bienfaisant ou celui qui porte bonheur, c’est un dieu très puissant dans l’hindouisme, qui peut créer comme détruire.

Pour les Yogis, il est le symbole de la conscience pure, l’union entre la conscience (Shiva) et l’énergie (Shakti : déesse et épouse de Shiva). Shiva possède la connaissance universelle, suprême et absolue.

Les mantras chantés invoquent souvent Shiva en récitant le fameux « Om Namah Shivaya » et les postures du danseur ou du méditant rappellent à sa présence au Yoga.